Pour protéger les animaux de trait en Cisjordanie

Nous travaillons avec les propriétaires d’animaux de trait en Cisjordanie, pour mettre fin à l’abus et qu’ils soient mieux traités.

Le problème

À la clinique vétérinaire, où nous sommes partenaires, avec la Palestine Wildlife Society, quand nous avons commencé à traiter de plus en plus de chevaux, d’ânes et de mulets visiblement négligés ou maltraités, nous avons décidé d’aider les gens à prendre soin de leurs animaux. En 2015, nous allons aborder le problème dans 26 communautés en Palestine.

En Palestine, plusieurs dépendent des animaux de trait, mais ne savent pas toujours en prendre soin adéquatement.

Nos vétérinaires ont vu des animaux boiteux, blessés ou mal-nourris. D’autres avaient été battus ou portaient des plaies de harnais mal ajustés. Pour changer les mentalités de façon durable, nous avons offert des conseils pratiques pour faire comprendre aux propriétaires l’importance de traiter leurs animaux avec compassion.

Notre solution

Dans chaque communauté, nous formons quelques personnes, qui peuvent en former d’autres, sur le bien-être des chevaux. Elles participent à des ateliers et visitent des communautés où notre formation a déjà un effet tangible. Puis, elles partagent ce qu’elles ont appris. La nouvelle se répand. Les comportements changent. Le sort des animaux aussi. Et comme les animaux se portent mieux, leurs propriétaires peuvent mieux gagner leur vie.

Bien-être des animaux de trait : les chiffres

50% moins de maladies courantes chez les animaux de trait après notre formation.

Faites passer le mot:

Media
Media
Media