Un grand producteur de porc transformé améliore l’étiquetage de ses produits

18 mai 2018

Primo, le plus grand producteur de porc transformé, et filiale de l’australienne JBS, a accepté d’améliorer l’étiquetage de ses produits de porc

Le porc transformé Primo est largement distribué dans les supermarchés d’Australie.

Au début de notre campagne mondiale Nos porcs méritent d'être bien traités, le mois dernier, nous demandions à Primo d’afficher le pays de provenance de son porc, car les normes de bien-être des fournisseurs sont souvent moins élevées qu’en Australie.

Engagement de Primo

L’industrie australienne du porc élimine progressivement les cages de gestation. Or, une grande part du jambon et du bacon vendu en Australie est importée, et provient souvent de pays où les truies mères passent leur vie dans de petites cages d’acier.

Les lois actuelles sur l’étiquetage du pays d’origine n’exigent pas d’inscription sur le pays de provenance du porc. Le consommateur n’a donc aucun moyen d’éviter le porc des pays où les truies vivent en cages.

Une truie mère en stalle (ou cage) de gestation. Le sol est fait de matière dure, avec une partie en caillebotis par où se drainent les excréments et l’urine. Le sol semble endommagé par l’usure. Ce sol dur peut endommager les sabots et causer des lésions corporelles au porc.

Nous avons écrit à Primo, lui demandant d’écrire clairement sur l’étiquetage de ses produits s’ils contiennent du porc d’Europe ou d’Amérique du Nord.

Si les stalles de gestation sont bannies en Union européenne, elles sont courantes aux États-Unis et au Canada, d’où provient la majorité du porc Primo vendu en Australie.

L’étiquetage déclarant le pays d’origine permettrait au consommateur de prendre des décisions éclairées et de choisir le porc des pays qui ont de meilleures normes de bien-être, telles que l’usage de loges collectives au lieu des stalles de gestation.

Stalles de gestation avec abreuvoir et sol combinant matériau dur et caillebotis. Les cages sont si petites que certaines truies, trop grosses, doivent rester couchées, la tête dans l’abreuvoir. Les truies mères ne peuvent se retourner ou socialiser.

Quelques jours après le lancement de notre pétition en Australie, Primo a répondu qu’elle acceptait notre demande et qu’elle indiquerait les pays d’origine.

La directive européenne limite l’usage de stalles à 28 jours pendant la gestation.

Ce changement d’étiquetage visera de nombreux produits de bacon Primo et sera complété en janvier 2019. (Nous travaillons avec primo et les encourageons à mettre  à jour leur site Web avant cette date.)

Une truie mère dans une stalle de lactation aménagée avec de la paille. Les porcelets sont protégés et restent au chaud. La mère et ses petits peuvent bouger, explorer et socialiser. Les barreaux sont placés de façon à éviter que la mère écrase ses petits.

La cause des porcs progresse partout au monde

D’ici 2020, nous comptons améliorer la vie de 175 millions de porcs chaque année, en réduisant les pires souffrances associées aux systèmes de production en confinement étroit et aux environnements stériles.

Découvrez notre campagne Nos porcs méritent d'être bien traités et notre travail au Canada.

Ce changement d’étiquetage visera de nombreux produits de bacon Primo et sera complété en janvier 2019.
Catégories: 

Faites passer le mot: