Turkish Airlines protègera les perroquets jacos, grâce à vos 188 099 signatures!

19 mars 2019

Turkish Cargo (filiale de Turkish Airlines) s’engage à trouver avec nous des solutions pour mettre fin à la contrebande de jacos à bord de ses avions. C’est un grand pas de franchi vers la fin de ce commerce cruel

Lors de notre première rencontre au siège social de la société, à Istanbul le 7 mars, les cadres supérieurs se sont dit préoccupés du bien-être de la faune, soulignant plusieurs de leurs politiques interdisant le transport de trophées d’animaux et d’ailerons de requins.

Ils ont convenu qu’il fallait faire un geste pour protéger les animaux de la contrebande d’animaux exotiques, en particulier le perroquet jaco.

African grey parrot in captivity - World Animal Protection - Wildlife. Not pets

Perroquet jaco en captivité. Sous l’effet du stress, il s’est arraché les plumes

Merci à tous les 188 099 d’entre vous qui avez signé notre pétition à Turkish Airlines, depuis le 4 février. Ensemble nous avons vraiment du pouvoir!

Comment travaillerons-nous ensemble?

Turkish Cargo a accepté de collaborer avec nous pour intercepter les jacos illégaux sur le terrain en République démocratique du Congo (RDC), au cours des prochains mois. C’est là que la majeure partie des jacos sont passés clandestinement.

Nous sommes heureux que la compagnie aérienne soit prête à collaborer pour instaurer les profonds changements qui protègeront les jacos de la cruauté.

Nous espérons que ce travail permettra aussi de protéger d’autres espèces sauvages victimes du trafic d’animaux exotiques.

Le transporteur aérien avait déjà décrété un embargo mondial sur le transport de jacos à bord de ses avions en février, en réponse à notre campagne Faune, au lieu de compagnon.

Cette décision va plus loin.

Une souffrance horrible

Les jacos de contrebande…

  • ont les plumes de vol brutalement coupées pour qu’ils ne puissent s’échapper;
  • sont entassés dans de petites caisses sales;
  • ont un taux de mortalité de 66% avant même d’arriver à l’avion.

African grey parrots crammed into a crate in the Democratic Republic of Congo. Image credit: Lwiro Sanctuary

Jacos entassés dans un caisson en République Démocratique du Congo. Crédit : Lwiro Sanctuary

Le jaco est hautement intelligent et très sociable. Il n’est pas fait pour vivre en solitaire dans une cage ou une maison.  

En captivité, il est angoissé et s’ennuie au point de s’arracher les plumes.

Un nouveau départ

Nous sommes heureux de travailler avec Turkish Airlines et Turkish Cargo en d’inspirer le monde à libérer les jacos et autres animaux du cruel trafic d’animaux exotiques. 

Vous pouvez agir aussi. Signez pour vous engager à ne jamais acheter d’animal sauvage de compagnie.

Ne jamais acheter de compagnon exotiquePassez à l’action

Perroquet jaco dans la forêt. Crédit : Jurgen & Christine Sohns / Getty Images

Ils ont convenu qu’il fallait faire un geste pour protéger les animaux de la contrebande d’animaux exotiques, en particulier le perroquet jaco.
Catégories: 

Faites passer le mot: