Vous vous cherchez un animal sauvage de compagnie? Nous espérons vous faire changer d’idée

Pour l’animal sauvage pris dans le commerce des animaux exotiques, le voyage est pénible et souvent mortel. Chassés l’état sauvage ou élevés en captivité, ces animaux souffrent bien avant d’arriver dans nos maisons. Ils sont souvent transportés sur de longues distances, dans des pays radicalement différents de leur environnement d’origine. Plusieurs étouffent et meurent en transit, avant même d’arriver à destination.

Selon nos enquêtes, jusqu’à 66% des perroquets jacos capturés à l’état sauvage et vendus comme animaux exotiques meurent en transit.

Signez notre engagement et aidez-nous à maintenir la faune dans la nature, dont elle fait partie.

Signez maintenant

Vous êtes toujours tenté par un animal exotique? Continuez de lire!

Le perroquet jaco s’arrache souvent des plumes en réaction à l’isolement et à l’ennui. Le fait d’être piégé dans l’environnement étranger d’une maison a de graves conséquences psychologiques.

Aucun animal sauvage gardé comme compagnon ne peut voir tous ses besoins comblés.

On sait que les gens achètent souvent des animaux exotiques par amour. Ils égayent nos vies, et c’est normal de vouloir les garder chez soi. Mais, peu de propriétaires d’animaux exotiques sont conscients de la souffrance qu’ils subissent.

Pour l’animal exotique, la souffrance est inhérente à la vie en captivité : elle limite leur comportement naturel et pose un risque pour leur santé mentale et physique. Celui qui vit avec des humains souffre souvent de stress chronique et d’une mauvaise santé, car il vit dans un environnement qui ne répond pas à ce dont il a besoin pour être heureux et en santé. L’animal sauvage n’est pas un compagnon: sa place est dans son habitat naturel.

Nos enquêteurs ont découvert que la détention d’animaux sauvages de compagnie leur cause plusieurs problèmes précis en matière de bien-être au sens large :

  • Besoins élémentaires insatisfaits: 75% des serpents, des lézards et des tortues meurent dans l’année qui suit leur achat.
  • Élevage et cruauté: le croisement artificiel du python royal peut entrainer de graves tares génétiques.
  • Diète inadéquate: nos enquêtes ont révélé qu’une mauvaise diète pouvait affaiblir les os de l’iguane vert en captivité.
  • Contact humain malsain: la tortue étoilée d’Inde peut tomber malade et mourir à force d’être manipulée.
  • Confinement étroit: le perroquet jaco parcourt plusieurs kilomètres par jour à l’état sauvage.

Les braconniers tuent souvent les loutres adultes pour s’emparer des bébés afin de les vendre.

Pour en savoir davantage, lisez notre rapport sur la cruauté de ce commerce : 'Wild at heart' (en anglais).

Aidez-nous à protéger la faune en vous engageant à ne jamais acheter d’animal sauvage

Agissez contre le commerce d’espèces sauvages en vous engageant à ne jamais acheter un animal exotique.

Aidez-nous à protéger la faune en la laissant dans la nature. Elle en fait partie.

Indian star tortoise in India - World Animal Protection - Animals in the wild

Une tortue étoilée d’Inde comme celle sur la photo peut vivre jusqu’à 80 ans. Rares sont ceux qui peuvent s’occuper d’un animal exotique, et c’est l’animal qui finit par en payer le prix, par la mort ou l’abandon.

Engagez-vous à ne jamais acheter de compagnon exotique

Prenez position avec des milliers de Canadiens contre le commerce d’animaux exotiques. Ensemble, nous pouvons réduire l’acceptabilité de posséder des animaux exotiques. Entrez vos coordonnées ci-dessous.

Que faire si vous avez déjà un animal exotique?

Si certains animaux exotiques tolèrent mieux la vie domestique que d’autres, leurs besoins ne sont jamais tous comblés en captivité. On ne devrait garder chez soi que des animaux domestiqués, comme les chats et les chiens, car leurs besoins sont plus simples à satisfaire.

Si vous possédez déjà un animal exotique, vous devriez consulter un vétérinaire spécialisé pour vous assurer de répondre à un maximum de ses besoins en matière de bien-être, si vous ne l’avez pas déjà fait. Nous vous encourageons à continuer d’offrir à votre animal ce qu’il y a de mieux le plus longtemps possible. Et surtout, ne relâchez jamais un animal exotique dans un nouvel écosystème. La plupart des animaux ne peuvent survivre seuls dans un environnement étranger et meurent généralement de faim, des rigueurs d’un climat auquel ils ne sont pas adaptés ou sous les griffes de divers prédateurs. Et si la plupart meurent, certains peuvent s’adapter à un nouvel environnement, s’y établir et devenir une espèce envahissante. Ils peuvent alors avoir un impact dévastateur sur les espèces indigènes et leurs écosystèmes.

Contribuez à maintenir les animaux sauvages dans leur milieu sauvage en vous engageant à ne jamais acheter d’animal exotique et à ne pas faire accoupler celui que vous possédez.

Faites passer le mot: