La recette secrète du poulet révélée

31 août 2016

Depuis quelques jours, l’internet abonde en articles affirmant que les 11 herbes et épices de l'empire du Poulet Frit Kentucky ont été révélées par inadvertance.

Par : Emma Slawinski

Depuis quelques jours, l’internet abonde en articles affirmant que les 11 herbes et épices de l'empire du Poulet Frit Kentucky ont été révélées par inadvertance.

Sur internet et dans les médias, il circule une rumeur voulant que l’un des secrets les plus célèbres et les mieux gardés de l’histoire du « fast food » vienne d’être exposé.

Le mélange secret d’herbes et d’épices fascine depuis longtemps le public. Sans ce mélange secret, que reste-t-il? Du poulet. Et d’où provient ce poulet? Voilà le grand secret : on ne le sait pas!

Peu de personnes connaissent ou comprennent le sort des poulets dans le monde. On a tendance à bien comprendre la question du bien-être des poules pondeuses, mais il faut fouiller un peu plus pour comprendre la souffrance généralisée qui existe dans l’industrie du poulet à chair.

Une vie brève et anormale

La plupart d’entre nous imaginent des poulets courant en liberté, picorant, grattant le sol et s’étirant les ailes. C’est leur comportement naturel. Or, ce n’est pas ce que vivent des milliards de poulets avant d’aboutir dans notre assiette.

La plupart des gens seraient scandalisés de savoir que, sous les méthodes d’élevage intensif, un poulet à chair vit moins de six semaines avant d’être abattu.

Image : Des poulets de sept jours élevés à l’intérieur, dans une ferme industrielle.

Sélection génétique

Avec la sélection génétique, leur croissance est si rapide que leurs os, leur cœur et leurs poumons peinent à suivre le rythme. Ils croupissent dans la litière souillée, car leurs pattes sont trop sensibles et déformées pour les soutenir. Ils meurent souvent de crise cardiaque; leur cœur enflé n’arrive plus à fournir d’oxygène à leurs muscles pectoraux surdéveloppés.

Les poulets à chair en élevage intensif vivent à 20 000 ou 30 000 entassés dans un hangar éclairé artificiellement. Ainsi, votre traditionnel poulet du dimanche est plus à l’aise dans le four, une fois mort, que durant toute sa vie en élevage industriel.

Peu d’entrepôts industriels offrent de stimuli, de lumière naturelle, de sol à gratter ou d’espace où étendre ses ailes. Les poulets sont souvent assis dans leurs excréments, brulés par l’ammoniac.

Le poulet à chair d’élevage industriel est un produit peu naturel, modifié au point d’être méconnaissable en tant qu’animal. Loin des regards, il n’a pas droit à une vie digne d’être vécue avant d’aboutir dans votre assiette.

Découvrez d’où provient votre poulet

L’idée n’est pas de ne plus consommer de poulet. C’est tout de même l’un des mets les plus répandus dans le monde. Ce que nous vous suggérons c’est de vous informer sur la provenance du poulet dans votre assiette. Les poulets sont des animaux avant d’être de la viande. Ils mériteraient de pouvoir vivre, mais des milliards d’entre eux n’ont pas ce luxe..

Ce poulet que vous mangez, qu’il soit frit avec 11 herbes et épices secrètes, servi en burger ou en enchilada, est-il produit de façon éthique, sans cruauté?

Au cours des prochaines semaines, nous allons lancer une nouvelle campagne pour mieux vous informer et vous aider à faire des choix éclairés sur ce que vous mangez, afin de vous inspirer à soutenir les milliards de poulets à chair qui souffrent en secret partout au monde.

Surveillez cette section pour plus de détails bientôt. Entretemps, découvrez comment nous veillons à protéger 70 milliards d’animaux d’élevage.

<< Avec la sélection génétique, leur croissance est si rapide que leurs os, leur cœur et leurs poumons peinent à suivre le rythme. Ils croupissent dans la litière souillée, car leurs pattes sont trop sensibles et déformées pour les soutenir. >>
Catégories: 

Faites passer le mot: