Ceci est énorme : ensemble, nous avons inspiré Instagram à lutter contre les selfies « sauvages »

04 décembre 2017

Notre campagne sur le Code du selfie de voyage a permis de convaincre le géant des médias sociaux de sensibiliser ses utilisateurs sur l’impact invisible et dévastateur des selfies sur les animaux sauvages qu’ils représentent

Vous êtes plus de 250 000 à avoir signé notre Code du selfie de voyage. Aujourd’hui, grâce à votre formidable appui, Instagr  am a lancé une nouvelle page de mise en garde pour éduquer ses utilisateurs sur l’impact négatif de ces photos sur la faune sauvage.

Nous travaillons avec Instagram, un géant des médias sociaux, pour démontrer le mal qu’on fait aux animaux en les arrachant de leur habitat naturel pour de simples photos.

Dorénavant, quand un utilisateur cherchera sur Instagram un hashtag comme #koalaselfie ou #paresseuxselfie, le site affichera une mise en garde.

Un message l’informera que le hashtag qu’il cherche peut être associé à des publications qui encouragent des comportements nuisibles envers les animaux.

Les animaux que les touristes prennent en photo sont souvent volés dans leur habitat naturel et gardés à l’étroit, puis sans cesse manipulés par les touristes. Le stress qu’ils vivent est extrême.   

Un jeune tigre en cage dans un site touristique en Thaïlande, où les visiteurs se prennent en photo avec des animaux sauvages

La force de votre voix

Tout ce que nous avons accompli pour mettre fin à la cruauté envers les animaux dans le tourisme a été renforcé et mis de l’avant par des gens comme vous.

Il faut comprendre que la plupart des touristes qui font des selfies d’animaux sauvages aiment les animaux. Cette nouvelle réussite prouve que nous inspirons les gens à faire les bons choix pour la faune sauvage.

Un éléphant enchainé dans un site touristique en Asie

Une transition bienveillante

Avec sa renommée mondiale, Instagram peut faire changer les mentalités à propos des selfies « sauvages », et nous rappeler qu’il est inacceptable d’utiliser des animaux sauvages comme accessoires de photos.

Nous sommes ravis de voir Instragram admettre que la maltraitance animale se déroule autant devant l’objectif que derrière la caméra.

Si les animaux peuvent paraitre heureux dans les selfies, ils sont souvent enlevés de leur milieu naturel de façon illégale, et sont sans cesse attirés avec de la nourriture. Tous ces contacts humains finissent par profondément les traumatiser.

Vous nous avez permis de démontrer à Instagram la cruauté qui se joue loin des regards. Quand un des 800 millions d’usagers d’Instagram cherchera des interactions qui nuisent aux animaux, il sera désormais mis en garde contre les dangers de cette tendance.

Il est toujours temps de signer

En signant notre Code du selfie de voyage, vous vous engagez à faire des selfies sans cruauté et vous ajoutez votre voix à notre mouvement. Si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez ajouter votre nom ici

Avec sa renommée mondiale, Instagram peut faire changer les mentalités à propos des selfies « sauvages »

Faites passer le mot: