10 activités à exclure de vos vacances

13 mars 2019

On trouve des sites fauniques partout au monde. Ils font la joie des touristes qui veulent voir des animaux de près.

Par notre blogueur invité, Aaron Lax

Rares sont les visiteurs qui comprennent la cruauté qui se cache derrière les sites fauniques.

Les animaux y sont souvent maltraités, gardés dans des conditions malsaines et forcés de performer sur demande. Voici 10 activités à bannir de vos vacances pour ne pas encourager cette cruauté.

1. La promenade à dos d’éléphant

Dans ces promenades, il est essentiel que l’animal soit rendu totalement soumis. Pour ce faire, on l’arrache à sa mère à un âge vulnérable, puis on lui fait subir un dressage brutal pour le casser. Pendant son dressage, on le frappe à coups de bâton et d’aiguillon, on le garde dans une petite cage ou on l’enchaine pour l’immobiliser.

2. Le selfie sauvage

Du bébé paresseux au tigre adulte, de nombreux animaux sauvages sont maltraités et parfois retenus de force pour permettre aux touristes de se prendre en photo avec eux. Ces animaux sont souvent gardés dans de piètres conditions et sont soumis chaque jour à des conditions malsaines et contre nature. Avec votre aide, nous avons incité Instagram à afficher une mise en garde pour sensibiliser les utilisateurs à l’effet nuisible de ces photos sur la faune sauvage.

3. La nage avec les dauphins

Pour répondre à la demande, les dauphins sauvages, des animaux hautement intelligents, sont chassés par bateaux à grande vitesse et pris dans des filets. Ils meurent pendant la chasse ou le transit. Une fois qu’ils servent à divertir les touristes, ils sont souvent gardés dans des conditions inadéquates qui les empêchent de communiquer, de nager ou de jouer.

4. Le souvenir fait à partir d’animaux

Crédit : Source anonyme

Vin de serpent, ivoire de morse… des souvenirs et des bijoux exotiques qu’on ramène de voyage. Ces produits sont souvent obtenus par des méthodes cruelles et non viables. Par exemple, pour faire du vin de serpent, on noie un serpent vivant dans du vin de riz. Aussi, soyez vigilant quant aux souvenirs faits de tortue : six espèces de tortues sur sept sont menacées d’extinction!

5. Le spectacle de singes

Les singes de spectacles sont contraints de faire des tâches dégradantes et contre leur nature pour amuser les touristes. En raison des techniques de dressage et du stress quotidien qu’ils subissent, on observe que les singes se balancent d’avant en arrière, se sucent les lèvres, salivent et se frottent contre les murs : d’évidents symptômes de détresse.

6. Le arc aquatique

Les animaux marins qu’on voit souvent amuser les touristes sont les baleines, les épaulards et les dauphins. Ces espèces vivent normalement au sein d’un grand groupe de poissons et parcourent de grandes distances dans la mer. Quand on les capture et qu’on les force à vivre en bassin, on les sépare de leur famille et on brime leur comportement naturel. C’est pourquoi ils vivent moins longtemps qu’à l’état sauvage.

7. La ferme de crocodiles

On élève d’énormes quantités de crocodiles pour leur peau et leur viande dans l’industrie de la mode. Les fermes de crocodiles servent de plateforme où les touristes viennent manger leur viande sur place. Et pour répondre à l’industrie de la mode, on en fait l’élevage intensif dans des conditions horribles. En conséquence de ce stress, les crocodiles développent des maladies mortelles.

8. Le tourisme auprès des tigres

Les bébés tigres sont habituellement séparés de leur mère quelques semaines après la naissance, pour servir aux selfies des touristes. Le fait d’être manipulés des centaines de fois par jour les stresse et parfois les blesse. On les punit par la douleur ou la peur pour réprimer leur comportement agressif ou indésirable, puis on les garde dans de petites cages de béton ou de petits enclos et on limite leur accès à de l’eau potable.

9. La manipulation des tortues marines

Le dernier élevage de tortues marines au monde se trouve aux iles Cayman et sert d’attraction touristique. Les visiteurs y peuvent manipuler les tortues et même en manger dans les restaurants. À la Cayman Turtle Farm, les tortues marines sont angoissées, malades et vivent un long calvaire. Le fait d’être sans cesse manipulées les traumatise. Aussi, il arrive aux visiteurs de les échapper, ce qui leur cause parfois des blessures mortelles.

10. La corrida et la course des taureaux

Crédit : epa european pressphoto agency b.v. / Alamy Stock Photo

Crédit : epa european pressphoto agency b.v. / Alamy Stock Photo

Comment pouvez-vous agir?

Pour vous assurer de ne pas contribuer à cette cruauté en vacances, suivez ces simples règles.

  • Si vous pouvez monter sur des animaux sauvages, les manipuler ou les prendre en selfie, il s’agit surement d’un site cruel. N’y allez pas!
  • Téléchargez notre guide pour passer des vacances sans cruauté envers les animaux.
  • Faites partie du mouvement et aidez les animaux dans le tourisme.
  • Partagez ceci avec vos proches pour nous aider à les sensibiliser.

Avec votre aide, nous réussirons à maintenir les animaux dans la nature, dont ils font partie.

Catégories: 

Faites passer le mot: