Politique anti-fraude et corruption

La protection mondiale des animaux est une organisation mondiale de protection des animaux comprenant des entités affiliées travaillant ensemble à l'appui d'une stratégie globale convenue et liée par des accords de collaboration pour respecter un ensemble de politiques, de principes et de valeurs de l'entreprise.

I.   Périmètre

  1. Tout le personnel d’organisation et les « personnes associées » - les organisations et les personnes qui effectuent des services pour la protection mondiale des animaux, quelle qu'en soit la capacité, y compris les consultants, les membres du conseil d'administration et les autres bénévoles.
  2. Toutes les entités mondiales de protection des animaux.
  3. Les organisations et les individus financés par la protection mondiale des animaux ou qui ont ou ont l'intention d'avoir une relation commerciale la protection mondiale des animaux peuvent également être des « personnes associées » et doivent confirmer leur adhésion à cette politique dans leurs accords contractuels.

II. Politique

La fraude et la corruption sont reconnues à l'échelle internationale comme un fardeau important pour les processus opérationnels et financiers des organisations des secteurs public, privé et bénévole. La protection mondiale des animaux s'engage à respecter les normes de probité les plus élevées et s'attend à ce que les membres du conseil, le personnel et les bénévoles agissent en tout temps conformément aux valeurs d'intégrité, de responsabilité et de transparence dans toutes leurs relations. Cette politique, ainsi que son protocole et ses procédures connexes, décrivent comment la protection mondiale des animaux vise à s'assurer que, en tant qu'organisation et son personnel, s'attaquent activement aux risques que peuvent entraîner ces pratiques.

  1. Le personnel et les autres personnes associées sont interdits de s'engager ou de se concerter dans des actes de fraude. De tels actes comprennent, sans s'y limiter, le vol, l'utilisation abusive ou le détournement de fonds, de matériaux et d'équipements pour la protection des animaux dans le monde, ou d'autres biens ; fausse comptabilité ; fausse représentation ; fourniture de fausses informations ; et collusion avec les fournisseurs.
  2. Le personnel et les personnes associées sont interdits d'offrir ou de tenter d'offrir, d'accepter ou d'essayer d'accepter, tout ce qui pourrait être considéré comme un pot-de-vin, que ce soit sous la forme d'un cadeau ou d'un cadeau inapproprié, d'argent, de faveurs, d'un niveau d'hospitalité disproportionné ou tout autre avantage inapproprié.
  3. Le personnel et les personnes associées sont tenus de prendre toutes les mesures raisonnables pour prévenir les actes de fraude, de corruption ou de corruption impliquant des collègues ou d'autres personnes liées à la protection mondiale des animaux.
  4. Le personnel et les personnes associées sont tenus de signaler des incidents de fraude, de corruption ou de corruption. L'échec délibéré de le faire sera considéré comme une infraction à cette politique.
  5. La fraude et la corruption sont susceptibles d'être considérées comme une inconduite flagrante aux fins de la politique disciplinaire et, dans ce cas, entraîneront un licenciement et une éventuelle action en justice.
  6. La protection mondiale des animaux a une approche de tolérance zéro pour la fraude ou d'autres formes de corruption similaires, qu'il s'agisse du personnel de la protection mondiale des animaux, des bénévoles ou des « personnes associées » et enquêter sur les cas suspects rapidement et pleinement. Il cherchera à recouvrer les pertes subies.
  7. Le personnel et les personnes associées ou leur famille et leurs amis ne devraient pas avoir d'avantage injuste en raison de leur association avec la protection mondiale des animaux en dehors de leur salaire et / ou d'autres droits.
  8. Le personnel et les personnes associées doivent déclarer tout intérêt qui pourrait porter préjudice ou peut sembler préjudiciable à leur obligation d'agir de façon honnête et équitable en tout temps.
  9. La protection mondiale des animaux vise à réduire les risques et les possibilités de fraude et de corruption en encourageant une culture anti-fraude et corruption ; fournir une formation pratique appropriée; et la conception de ses systèmes opérationnels pour minimiser ces risques.

Faites passer le mot: