Notre fondateur, John Walsh

Notre tradition de protection des animaux remonte à 1964, avec la première expédition de sauvetage de John Walsh : l’Opération Gwamba.

L’Opération "Gwamba"(animaux de la jungle, en saramaka) répondait à une catastrophe d’origine humaine, après qu’un barrage hydroéléctrique en construction, à Afobaka, au Surinam, ait cédé et inondé la région. Des iles entières et quelque 1400 mètres carrés de forêt tropicale y furent engloutis. Les gens de la région purent évacuer les lieux, mais laissèrent derrière eux les animaux prisonniers des eaux montantes.

Quand le gouvernement du Surinam fit appel à l’aide de Protection mondiale des animaux, connue alors comme l’International Society for the Protection of Animals, John Walsh, un agent de protection des animaux, passa à l’action.

Walsh accepta bravement de lancer une opération pour secourir les animaux de la région. Sur place, avec son collègue Bob Smith, il constitua des équipes locales pour participer au sauvetage et se mit au boulot, évaluant les nombreux obstacles et les stratégies pour les surmonter. Protection mondiale des animaux demanda alors à ses donateurs américains d’envoyer à Walsh des bas de nylon, qui serviraient à lier les pattes des animaux pour les empêcher de s’automutiler.

Walsh est resté au total dix-huit mois au Surinam. Pendant ce long séjour, il a sauvé près de 10 000 animaux des espèces les plus diverses : cerfs, singes, tatous, tortues, paresseux, fourmiliers, opossums, serpents, kinkajous, tapirs, ocelots, etc.

Et c’est toujours dans cet esprit que Protection mondiale des animaux choisit ses interventions.

Walsh a passé 45 ans à travailler avec Protection mondiale des animaux et a consacré sa carrière entière à protéger les animaux. En tant que directeur des projets internationaux chez Protection mondiale des animaux, il a bravé les inondations pour sauver des paresseux, et les zones de guerre pour nourrir des animaux abandonnés dans des zoos. Il est allé mettre fin à la cruauté et la souffrance partout où il a pu. 

Son impact positif sur le bien-être des animaux s’étend sur toute sa carrière. Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous présenter une galerie illustrant son œuvre, avec des diapositives, des photos et des articles. Cette collection est un véritable témoignage visuel de sa bienveillance envers les animaux.

Aussi, cette galerie illustre remarquablement bien l’histoire de Protection mondiale des animaux. Elle expose la façon dont nous avons inspiré et continuons d’inspirer le monde à protéger les animaux. 

Nul ne sait quand la prochaine catastrophe surviendra. Contribuez à notre Fonds d'intervention d'urgence pour nous permettre d’intervenir sans délai.

Pour John Walsh, « À l’époque, on choisissait nos projets selon qu’ils faisaient le plus grand bien, au plus grand nombre d’animaux, pendant le plus longtemps. »

Faites passer le mot:

Media
Media