Un nouvel agrandissement ouvre ses portes au sanctuaire d’ours Balkasar

08 novembre 2019

Grâce à votre appui, les ours peuvent maintenant explorer de nouveaux enclos verdoyants

Par Daniela Valla, agente des médias sociaux, Protection mondiale des animaux, Royaume-Uni

En juillet 2019, nous avons aidé notre partenaire Bioresource Research Centre (BRC) à construire trois nouveaux enclos au sanctuaire Balkasar. Le premier étant complété, les ours bruns Bhoori, Reech et Kainat sont déménagés dans leur nouvelle demeure.

« Bhoori l’enthousiaste fut la première à y entrer. Elle a descendu la rampe à reculons, elle était tout excitée, c’était évident », explique Madeeha Manzoor, directrice financière du BRC. Depuis que son maitre l’a relâchée, en 2011, la vie de Bhoori, qui a 18 ans, est aux antipodes de la cruauté qu’elle subissait au quotidien comme ourse de combat. Elle peut maintenant agir comme un ours et adore se baigner. Sa première réaction fut de plonger pour se rafraichir dans le nouveau bassin.

Reech, un ours brun de 23 ans, l’ainé du sanctuaire, fut un peu plus timide que sa meilleure amie. Il a finalement grimpé par l’ouverture pour aller explorer le nouveau terrain. Avec Kainat, ils ont fait le tour de l’enclos, histoire de s’imprégner de tout cet espace et de marquer leur nouveau territoire.

Image: Bhoori entre dans le nouvel enclos

Les enclos riches, verdoyants et parsemés d’arbres protègeront les ours du soleil et leur donneront des fruits et des noix au fil des saisons; aménagés avec soin, ils leur fourniront tout ce dont ils ont besoin pour s’épanouir.

« Bhoori et Reech sont les deux plus anciens résidents de Balkasar. Ils ont passé presque toute leur vie dans le même enclos, alors ils sont devenus tout excités en découvrant leur nouvel espace », ajoute Madeeha.

Image: Bhoori explore la nouvelle structure à escalader

Un nouvel enclos, c’est de nouveaux paysages, de nouvelles odeurs, de nouveaux sons. Les trois ours n’ont pas perdu de temps à l’inspecter. Reech et Kainat se sont mis à sentir toutes les plantes et les aménagements avec un enthousiasme évident. Une fois à l’aise dans ce nouvel environnement, ils se sont détendus dans les hautes herbes vertes.

Tout cet espace supplémentaire permettra aux ours de ne plus avoir à se disputer les zones ombragées ou les bassins, et leur donnera l'espace dont ils ont besoin pour se comporter naturellement sans avoir à se battre. Il leur faudra quand même un peu de temps pour choisir leur coin préféré.

Image : un plan du sanctuaire avec les nouveaux enclos en orange

Et tout ceci c’est grâce à vous!

Sans vos généreux dons, nous n’aurions pu donner à ces ours rescapés une nouvelle vie.

Soutenez les ours avec un cadeau pour les animeaux du monde!

Faites un don

Catégories: 

Faites passer le mot: