Superbactéries trouvées dans le porc vendu chez Walmart aux États-Unis

27/11/2019

Lors de notre dernière étude, nous avons trouvé des superbactéries dans le porc vendu chez Walmart aux États-Unis. Exigez que Walmart durcisse ses politiques de bien-être des animaux auprès de ses fournisseurs de porc afin de protéger les animaux et les humains

Plus de la moitié des lots de Walmart testés avaient au moins une souche multirésistante aux antibiotiques : une « superbactérie ».

Nous venons de publier un rapport (en anglais), US Pork and the Superbug Crisis, et ce qu’on y expose se passe chez notre voisin. Notre enquête révèle que le porc vendu chez Walmart aux États-Unis contient des superbactéries.

Ainsi, 80% des bactéries trouvées dans le porc de Walmart aux États-Unis résistent à au moins un antibiotique. Aussi, plus de la moitié contiennent au moins une souche multirésistante à trois classes ou plus d’antibiotiques.

Cette enquête fait suite à un rapport publié l’an dernier, selon lequel les produits de porc testés dans cinq pays, dont l’Espagne et la Thaïlande, contenaient aussi des superbactéries résistantes aux antibiotiques.

Quelles sont les bactéries résistantes aux antibiotiques?

Les bactéries résistantes aux antibiotiques menacent la santé publique et affaiblissent nos défenses contre les maladies et les infections humaines difficiles à traiter. Elles augmentent la durée des séjours à l’hôpital et le taux de mortalité. Les organisations mondiales de santé nous annoncent une nouvelle ère post-antibiotique, où les infections courantes et les interventions chirurgicales de routine peuvent de nouveau s’avérer mortelles.

Usage excessif d’antibiotiques dans l’agriculture

Pour pallier leurs mauvaises pratiques et conditions d’élevage, les producteurs de porc ont recours à de grandes quantités d’antibiotiques. Cette surconsommation d’antibiotiques en agriculture contribue à la prolifération de bactéries qui résistent aux médicaments généralement utilisés pour les tuer. Ces « superbactéries » peuvent se propager à travers l’eau et l’air, par les travailleurs agricoles, la faune, ou la chaine alimentaire, notamment le porc, puis atteindre l’humain et provoquer des maladies graves.

Lisez notre blogue sur la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, pour mieux comprendre l'usage d'antibiotiques en agriculture

Quelle est la situation au Canada?

Les produits du porc vendus dans les magasins Walmart du Canada n'ont pas été testés, mais le Canada importe du porc des États-Unis. Selon la Meat Export Federation des États-Unis, l’an dernier le Canada importé 205 568 tonnes métriques de porc, évaluées à 765 millions $US.

Depuis décembre 2018, le Canada exige une ordonnance vétérinaire pour administrer des antibiotiques aux animaux d’élevage, et l’usage d’antibiotiques dans l’industrie du bétail a diminué. Toutefois, l’administration préventive d’antibiotiques aux animaux d’élevage est toujours une pratique répandue.

Les tests de dépistage menés par Walmart sur le porc aux États-Unis font suite à une étude du Conseil des académies canadiennes, qui sonnait l’alarme sur l’augmentation possible du pourcentage d’infections bactériennes résistant aux antibiotiques. Le rapport mentionne aussi que la surconsommation d’antibiotiques en agriculture y contribue.

Selon Lynn Kavanagh, notre directrice de campagne : « Nous savons que dans les élevages où les normes sont faibles et les animaux vivent entassés dans des conditions malsaines, les animaux sont stressés et plus vulnérables aux maladies. Les truies mères vivent encore très souvent dans des cages, où elles ne peuvent se retourner. C’est pourquoi il importe que ces milieux rehaussent leurs normes de bien-être et permettent aux animaux de bouger librement, dans un environnement enrichi. C’est mieux pour eux, car ils sont en meilleure santé et moins vulnérables aux maladies. »

Le Canada évolue dans cette direction. Les producteurs se sont engagés à éliminer le confinement des truies mères dans des cages de gestation d'ici 2024, et le Conseil canadien du commerce de détail, qui comprend des entreprises comme Walmart Canada, s’est engagé à vendre du porc élevé selon de meilleures normes d’ici 2022. Pourtant, Walmart Canada ne s’y est toujours pas engagé publiquement dans son site Web. Nous l’encourageons à le faire, car le consommateur s’attend à ce que les entreprises soient transparentes sur leurs engagements en matière de bien-être animal et qu’elles fassent état des progrès accomplis vers cet objectif.

Nous demandons aux supermarchés du monde entier d’améliorer les conditions de vie des porcs en ne s’approvisionnant qu’auprès des éleveurs respectueux de leur bien-être. Notre campagne Nos porcs méritent d’être bien traités vise à faire bannir l’élevage en cage et en environnements stériles, ce qui favorise la maladie. Au contraire, ces animaux très intelligents devraient vivre en groupes avec assez d’espace pour se déplacer naturellement.

On peut faire mieux! Les systèmes aux normes plus élevées sont sains pour les animaux et les humains, tout comme pour les affaires, d’ailleurs.

Utilisez votre pouvoir d’achat

Si vous achetez de la viande, assurez-vous qu’elle provient de systèmes d’élevage axés sur le bien-être des animaux. Consultez notre guide pour comprendre les étiquettes sur les produits animaux et les normes de bien-être (en anglais).

Exigez de Walmart qu’il ne s’approvisionne qu’auprès d’éleveurs respectueux des porcs, pour protéger les porcs, les humains et toute la planète.

Walmart a la responsabilité d’améliorer ses politiques de bien-être auprès de ses fournisseurs de porc, y compris en réduisant leur dépendance aux antibiotiques et surtout en bannissant les cages de gestation des truies.

Signez notre pétition pour que Walmart Canada réitère son engagement envers les truies mères.