Sauvée de la cruauté : Une ourse de trois ans soignée jusqu’à son rétablissement

08 juillet 2018

Cette jeune ourse, qui a passé sa courte vie à « danser » pour les foules, était destinée à une vie de misère. Heureusement, elle est maintenant entre bonnes mains avec la formidable équipe de notre sanctuaire partenaire au Pakistan.

Cette petite ourse d’Asie est arrivée au sanctuaire du Pakistan en avril, souffrant de sous-alimentation et d’un poids insuffisant. À 40 kilos, elle était très faible et présentait un important retard de croissance.

Aussi, les vétérinaires ont fait retarder son examen de santé jusqu’à ce que son état soit jugé assez stable pour supporter une anesthésie.

L’ourse de trois ans attend un traitement pour une infection parasitaire.

Son ancien maitre la faisait travailler comme ours dansant. Elle était sa seule source de revenus. L’équipe de notre partenaire BRC (Bioresource Research Centre) est allée le rencontrer à maintes reprises pour le convaincre de la laisser partir.

Et après de nombreuses visites, il a accepté de la laisser aller, en échange d’un magasin général, que l’équipe lui a offert.

Il s’est engagé à exploiter son nouveau commerce et à ne plus jamais posséder d’ours.

L’équipe qui soigne l’ourse surveille sa santé de près jusqu’à son rétablissement.

Comme les quatre autres ours sauvés en même temps, elle souffrait d’une grave infection parasitaire.

Il a donc fallu la garder dans une petite cage pour éviter qu’elle n’infecte les autres ours en quarantaine et pour pouvoir lui administrer des soins continus.

L’équipe est ravie de la voir bien répondre aux traitements et reprendre un poids normal.

Elle sera bientôt transférée dans le grand enclos de quarantaine, où sa santé sera surveillée de près. Il faudra un certain temps avant qu'elle soit assez rétablie pour être relâchée dans l’enclos principal, avec les autres ours. 

Cette magnifique ourse sera réhabilitée jusqu’à ce que sa santé se soit stabilisée, avant d’être relâchée dans l’enclos principal du sanctuaire, avec les autres ours.

Selon le personnel du sanctuaire, « Elle est charmante, sereine, sympathique et heureuse. Malgré son état de santé, elle est calme et adore sa nouvelle nourriture. »

Si elle n’a pas encore de nom, elle en recevra bientôt un qui reflètera sa personnalité unique.

Découvrez notre travail en partenariat avec les sanctuaires d'ours au Pakistan et en Roumanie.

L’équipe est ravie de la voir bien répondre aux traitements et reprendre un poids normal.
Catégories: 

Faites passer le mot: