Pour protéger les animaux aux Jeux olympiques 2016 de Rio

15/07/2016

Pour assurer la sécurité des animaux à Rio, nous serons partenaires du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2016, pendant la préparation et le déroulement des Jeux.

À partir du 5 aout et du 7 septembre 2016, des millions de gens envahiront la ville, pour assister à cet évènement qui sera déployé dans 30 installations sportives. Plusieurs animaux, dont les chiens, les chats, les chevaux et les alligators, vivent aux abords du site et doivent être tenus en sécurité.

Avec le Comité d’organisation des Jeux de Rio, nous formerons les équipes responsables du déroulement des Jeux sur la manipulation des animaux, nous donnerons aux communautés de la ville des directives sur la responsabilisation des propriétaires d’animaux et nous organiserons des campagnes d’adoption pour les chiens et les chats, en partenariat avec le SEPDA, un organisme voué à la défense des animaux.

Pour Rosangela Ribeiro, directrice du programme vétérinaire chez Protection mondiale des Animaux:

« Nous souhaitons que les Jeux 2016 de Rio servent d’exemple à tous les autres grands évènements sportifs, car ces rassemblements peuvent causer une grande détresse chez animaux de la ville hôte.

« Nous sommes fiers de travailler avec le Comité d’organisation pour veiller à ce que tous les animaux soient en sécurité à Rio, et que leurs maitres puissent assurer leur protection en toute confiance. »

De son côté, Julie Duffus, directrice de la pérennité à Rio, nous confie :

« Nous étions ravis de savoir que Protection mondiale des animaux allait nous offrir leur appui. Leurs conseils techniques nous ont inspiré confiance. Ils nous ont aidés à instaurer un programme de gestion des animaux pouvant entrer sur les sites ou près des foules. Sans eux, nous aurions difficilement réussi. »

Aux Jeux précédents, des animaux sont entrés dans des zones réservées aux compétitions et à l’entrainement, ce qui aurait pu causer leur mort, des accidents ou des interruptions.

Nos vétérinaires, qui comptent plus de 30 ans d’expérience en protection des animaux partout au monde, formeront les employés des sites olympiques sur le traitement sécuritaire et humain des animaux. Ainsi, les Jeux pourront se dérouler sans heurt, et les visiteurs se sentiront en sécurité parce que les animaux qui errent dans les sites seront pris en charge plutôt que d’être traités comme une nuisance.

Comme bon nombre de résidences sont tout près des installations sportives, les communautés recevront des conseils sur les soins à donner à leurs animaux pendant cette période d’achalandage. Nous les sensibiliserons aussi sur l’importance de garder leurs animaux en sécurité à la maison pendant les compétitions, surtout celles qui se tiendront dans les rues, comme les courses à vélo.

Pour plus d’information, voyez comment nous protégeons les animaux dans les communautés.