Ouragan Irma : nouvelles de Barbuda

09 mars 2018

Nous rentrons d’une visite d’évaluation du terrain, comme à chaque opération de secours, pour nous assurer que les fonds servent bel et bien à soigner les animaux.

L’an dernier, le Premier ministre d’Antigua-et-Barbuda décrivait la destruction « quasi totale »  de l’ile après le passage d’Irma, où, selon lui, plus de 95 % des structures avaient été endommagées ou détruites.

Sur l’ile de Barbuda, la scène était épouvantable : des milliers d’animaux et du bétail en détresse avaient été abandonnés après que leurs maitres eurent reçu l’ordre de partir sans eux, les laissant se nourrir eux-mêmes.

En évacuant l’ile, les résidants ont dû abandonner leurs animaux. L’équipe a ensuite reçu une liste de noms des animaux de compagnie, qu’elle s’est mise chercher en les appelant par leur nom.

Scott Cantin, de notre équipe de secours d’urgence, décrit la scène : « Barbuda était comme une ile fantôme, où rôdaient une multitude d’animaux abandonnés. J’imagine l’angoisse qu’ont pu vivre les propriétaires forcés d’abandonner leurs bêtes, et la confusion et la peur qu’ont pu ressentir ces animaux. »

De l’aide pour ces animaux en détresse.

Grâce aux formidables supporteurs qui ont répondu à notre appel l’an dernier, nous avons pu nourrir, soigner et traiter 50 000 animaux dans quatre des pays dévastés par l’ouragan Irma.

Un membre de l’équipe nourrit des chiens affamés.

Le suivi des progrès

Nous communiquons régulièrement avec l’Antigua and Barbuda Humane Society (ABHS), qui veille à ce que les chiens sous leur responsabilité soient nourris et abreuvés tous les jours, y compris ceux qui se trouvent au Doggy Hotel, un refuge temporaire mis sur pied par le Conseil de Barbuda; les autres chiens resteront jusqu’à ce que la construction des nouveaux chenils soit terminée.

Des vingt chiens accueillis au refuge temporaire, seize ont déjà retrouvé leur maitre.

Sonic, un jeune bull-terrier dont s’occupait notre partenaire, l’Antigua and Barbuda Humane Society, a retrouvé son maitre.

Quelque 130 chiens sont soignés et nourris chaque jour sur l’ile de Barbuda. Les chiens du refuge temporaire sont traités, entre autres, au vermifuge et contre les tiques.

Une fois la construction des chenils terminée, nous déploierons des cliniques de stérilisation, où tous les chiens seront enregistrés et munis d’une micropuce.

L’ABHS a été nommée par le gouvernement d’Antigua-et-Barbuda pour coordonner les secours aux animaux.

Nous collaborons avec l’ABHS depuis plus de vingt ans, entre autres après l’éruption volcanique de Montserrat, en 1997, où il a fallu procéder à la relocalisation massive des chiens de la région.

Plus d’un demi-siècle de secours d’urgence

Grâce à l’appui continu de nos donateurs, nous avons pu secourir environ 7 millions d’animaux dans plus de 250 interventions d’urgence en 53 ans.

Learn more about our work protecting animals during disasters >

Grâce aux formidables supporteurs qui ont répondu à notre appel l’an dernier, nous avons pu nourrir, soigner et traiter 50 000 animaux dans quatre des pays dévastés par l’ouragan Irma.

Faites passer le mot: