Les sept grands mensonges de l’industrie du dauphin

24 octobre 2019

Le dauphin est un animal sauvage et non un amuseur. Nous exposons les sept mythes les plus nocifs de l’industrie multimilliardaire des dauphins en captivité.

Mythe 1. Les delphinariums sont éducatifs pour la famille

Regarder des dauphins en captivité n’est pas une activité éducative. Ce que vous voyez, ce sont des animaux enfermés contre leur gré et entrainés à se comporter contre leur nature. Non seulement c’est nocif pour le dauphin, cela montre aux enfants que les animaux sauvages ne sont pas dignes de vivre en liberté.

Mythe 2. Les dauphins en captivité ne sont plus sauvages

Le dauphin en captivité n’est pas domestiqué, il est prisonnier. La domestication requiert des milliers d’années et des circonstances particulières. Le dauphin captif est encore sauvage, mais ses besoins ne sont jamais comblés. Même s’il nait en captivité, il ne sera jamais domestiqué. Il faut le protéger dans la mer et non le confiner dans un petit bassin.

Mythe 3. Les parcs à thèmes sont nécessaires à la recherche et la conservation

La plupart des espèces de dauphins ne sont pas menacées. Au cours des 50 dernières années, moins de 40 dauphins ont été relâchés dans la nature, et ceux qui sont nés en captivité y passeront probablement toute leur vie. Ne vous faites pas avoir, il ne s’agit pas de science mais de divertissement.

Mythe 4. Les dauphins captifs aiment interagir avec nous

Le dauphin est intelligent et curieux. Il voudra souvent examiner l’humain dans la mer, de son plein gré. Mais ce n’est pas ce qui se passe en captivité, où il a souvent été affamé et dressé à faire des numéros : il ne veut pas interagir avec nous, il fait simplement son boulot. Et si le dauphin tisse des liens avec son entraineur, ce n’est pas par choix non plus.

Mythe 5. Les dauphins adorent donner des spectacles

Le dauphin en captivité ne vit pas son rêve. Il fait son boulot. Il fait ces numéros pour pouvoir manger. C’est une vie contraire à sa vraie nature. S’il a l’air de sourire, détrompez-vous, c’est dû à la forme de sa mâchoire.

Mythe 6. Les dauphins captifs sont heureux et en santé

Le dauphin peut vivre plus longtemps en captivité. Oui, mais à quel prix? Il s’ennuie et devient apathique. Il nage sans cesse en rond. Il peut devenir agressif et attaquer ses pairs. Il grince souvent des dents et mâche les barreaux et les murs de son bassin. On en a même vus choisir d’arrêter de respirer. Et c’est sans parler de tout le chlore et l’exposition aux rayons du soleil dans un bassin lisse et peu profond. Est-ce le genre de vie que vous aimeriez vivre longtemps?

Mythe 7. Les parcs à dauphins offrent un environnement naturel

Le bassin n’a rien à voir avec la mer. Dans la mer, le dauphin peut nager 100 km par jour, en rencontrant une multitude d’autres animaux et de plantes. En captivité, il est confiné à un bassin 200 000 fois plus petit que son habitat naturel. Dans la mer, il vit en grand groupe naturel avec sa famille. En captivité, il est séparé de sa mère très jeune, ce qui crée un comportement agressif et bagarreur. Où préfèreriez-vous vivre?

Ce que vous pouvez faire pour eux

Le dauphin en captivité n’a aucune raison de sourire. Avec nous, demandez à Expedia de cesser de vendre la misère des dauphins.

Signez notre pétition à Expedia GroupPassez à l'action

Nous respectons votre vie privée. Nous ne distribuons ni ne vendons votre adresse à qui que ce soit. Consultez notre déclaration de confidentialité.

They might look like they’re smiling, but don’t be fooled. It’s just the shape of their face.

Faites passer le mot: