Les ours se préparent pour l’été au sanctuaire roumain

01 juin 2018

Avec l’arrivée des jours plus cléments, les ours du sanctuaire sont sortis de leur hibernation, prêts à s’amuser! Ils se rassemblent pour jouer autour des bassins, se chamailler dans les champs et manger dans les prairies

On en a même vu juchés haut dans les arbres, qui dormaient ou qui scrutaient l’horizon au-dessus de la forêt.

Sortie de l’hibernation

En sortant de leur hibernation, les ours ont faim et soif. Ils partent à la recherche de végétation, d’herbes, de racines et de noix à se mettre sous la dent ou, au sanctuaire, à la recherche des repas de notre partenaire l’AMP (Asociatia Milioane de Prieteni), préparés à base de fruits et de légumes.

Ils descendent vers les bassins d’eau du sanctuaire pour s’abreuver et probablement se laver. Ce faisant, les ours se saluent entre eux et revoient leur hiérarchie : les plus soumis se tiennent à distance des ours dominants.

Il est assez fréquent de les voir se rouler dans l’herbe, comme des chiens, par pur plaisir et pour donner à leur pelage une certaine odeur. C’est peut-être parce que l’odeur de l’herbe leur plait ou que le fait de se rouler dans l’herbe nettoie leur fourrure. Il leur arrive aussi de se rouler dans la nourriture, comme le font les chiens, d’ailleurs.

L’hibernation au sanctuaire

Les ours sauvages ont tendance à hiberner plus longtemps que ceux du sanctuaire. C’est surtout parce qu’au sanctuaire ils ont toujours accès à la nourriture que leur prépare chaque jour le personnel. Or, les ours hibernent pendant des périodes très variables. Certains disparaissent pendant un mois ou plus, et d’autres sortent de leur tanière pour aller boire et s’étirer, puis retournent dormir quelques jours ou quelques semaines.

Au sanctuaire, comme la nourriture est toujours accessible en abondance, certains ours n’hibernent jamais. Ils choisissent plutôt de s’amuser durant les longs mois d’hiver: on les voit parfois glisser sur l’épaisse couche de glace qui recouvre les bassins.

L’hibernation dans la nature

À l’état sauvage, l’ours engraisse à l’automne, puis à l’arrivée de l’hiver, quand  la nourriture disparait, son instinct d’hibernation se déclenche. Dans les pays aux longs hivers, un ours peut hiberner pendant quatre, voire cinq mois. Pendant ce temps, il ne mange pas et ne produit ni urine ni excréments, mais la femelle peut donner naissance à des oursons.

Observez les ours en action

Vous pouvez voir les ours du sanctuaire en action, en direct du site de l’AMP : Suivez le lien pour les voir se promener, explorer et s’amuser à cœur joie.

Découvrez notre travail avec les ours du sanctuaire roumain.

Il est assez fréquent de les voir se rouler dans l’herbe, comme des chiens, par pur plaisir et pour donner à leur pelage une certaine odeur.
Catégories: 

Faites passer le mot: