Le Canada interdit la captivité des baleines et des dauphins à des fins de divertissement!

10 juin 2019

L’adoption du projet de loi S-203 est une grande victoire pour le bien-être des animaux au Canada

Ce projet de loi fédéral visant à interdire le commerce, la reproduction ou l’exposition de cétacés (baleines, dauphins et marsouins) aux fins du divertissement, vient d’être adopté en troisième lecture à la Chambre des communes et aura force de loi.

Le projet de loi S-203 a fait l’objet de vifs débats pendant près de trois ans, mais comme la science était de notre côté, les Canadiens ont su démontrer qu’ils étaient contre l’idée de garder ces mammifères sociables, intelligents et adaptés à un vaste territoire, en captivité dans de petits aquariums de béton, pour divertir le public.

En s’appuyant sur la science, nos voix unies se sont exprimées haut et fort. Nous avons veillé à ce que chaque député ait à la main une copie de notre rapport Plaidoyer contre la captivité des mammifères marins au moment d’étudier, de débattre et d’adopter cet important projet. Notre dernier rapport, publié conjointement avec l’Animal Welfare Institute, présente des arguments scientifiques et éthiques pour faire interdire la captivité des cétacés.

L’adoption du projet de loi S-203 modifiera le Code criminel et imposera des amendes pouvant atteindre 200 000 $ en cas d’infraction. Cette importante décision reflète l’immense souffrance des cétacés gardés en captivité pour nous divertir.

* À noter : le projet de loi vise à éliminer progressivement la captivité des baleines, des dauphins et des marsouins aux fins d’exposition au public et de divertissement, mais prévoit une exception pour les animaux qui sont déjà en captivité ou qui ont besoin de soins ou de réadaptation.

Mouvement mondial croissant pour interdire la cruauté envers les baleines et les dauphins

Plus nos connaissances scientifiques sur les mammifères marins augmentent, plus le public s’oppose à leur captivité dans de petits aquariums.

Partout au monde, les gouvernements s’appuient sur la science et adoptent des lois pour interdire ou sérieusement restreindre l’exposition de mammifères marins en captivité, notamment au Brésil, en Bolivie, au Chili, au Costa Rica, en Inde, au Luxembourg, en Norvège, en Suisse et au Royaume-Uni.

Et maintenant?

Envoyez un courriel ou appelez votre député pour savoir leur vote. Si votre député a voté en faveur du projet de loi S-203, veuillez bien les remercier! S’ils ont voté contre, exprimez votre déception.

Ce que vous pouvez faire de plus

Dans le cadre de notre campagne Faune, au lieu de spectacle, nous veillons à faire éliminer toute activité cruelle pour la faune, comme les spectacles de dauphins ou les promenades à dos d’éléphant. Cliquez ici pour découvrir notre campagne, consulter notre étude et comprendre ce que vous pouvez faire.

Catégories: 

Faites passer le mot: