En partenariat avec la TUI Care Foundation nous égayerons l’avenir de 1500 éléphants en Asie du Sud

05 juillet 2017

Notre partenariat protègera les éléphants d’Asie exploités pour amuser les touristes. Si TUI investit dans l’aide aux éléphants pour inspirer le changement, c’est signe que l’industrie est prête à améliorer le bien-être de la faune.

Les tours et les spectacles d’éléphant sont essentiellement cruels et stressants pour l’animal. Hélas, de nombreux touristes continuent de visiter ces attractions.

Il y a présentement plus de 3000 éléphants qui souffrent en Asie pour amuser les touristes.

Dans notre campagne Je suis un animal sauvage, pas un amuseur, nous travaillons sans relâche à sensibiliser les touristes sur les bons choix à faire en vacances pour les animaux.

Notre partenariat avec la TUI Care Foundation nous permettra de renforcer ce travail et de protéger jusqu’à 1500 éléphants d’ici 2020. (La TUI Care Foundation est détenue par TUI, le plus grand voyagiste au monde.)

La fondation financera d’importants projets pour promouvoir et appuyer les sites respectueux des éléphants, comme les sanctuaires.

Ce partenariat nous permettra de sensibiliser un plus grand public pour les inciter à protéger la faune plutôt qu’à l’exploiter.

Pour les sites respectueux des éléphants

En Asie, on trouve quelques rares sites touristiques où les éléphants ne sont pas exploités. Avec la TUI Care Foundation, nous appuierons ces sites pour inspirer les touristes à aller y voir les éléphants sans leur nuire.

Une collaboration avec l’industrie touristique et les décideurs politiques nous permettra d’établir des règles minimales de bien-être pour les éléphants, puis d’offrir une reconnaissance aux sites qui adoptent des normes de bien-être élevées.

Le projet vise à développer la demande touristique en activités véritablement respectueuses et non cruelles pour les éléphants. Il ira même jusqu’à fournir aux sites existants des ressources pour leur permettre d’améliorer leurs normes de bien-être.

Si le projet cible surtout la Thaïlande, où l’on trouve le plus grand nombre d’éléphants captifs pour le tourisme, il visera également le Laos, le Cambodge, le Népal, l’Inde et le Sri Lanka. 

Un appui à la hausse pour les éléphants

Ce n’est pas la première fois que TUI s’élève contre la cruauté envers les éléphants.

En 2010 aux Pays-Bas, TUI est devenu le premier voyagiste à cesser de vendre et de promouvoir les sites qui offrent des tours et spectacles d’éléphants.

En sept ans à peine, nous avons inspiré 166 voyagistes à en faire autant.

Selon Thomas Ellerbeck, président du conseil des fiduciaires de la TUI Care Foundation : « L’industrie touristique change, nous assistons à une amélioration de la protection des éléphants et à davantage de demandes d’information de la part des touristes.

« Le tourisme peut être un moteur de changement. Nous sommes fiers de travailler avec Protection mondiale des animaux à inspirer le respect envers les éléphants en Asie du Sud. »

Steve McIvor, notre PDG, explique : « Il existe de nouvelles façons de voyager. La demande en tours à dos d’éléphants diminue lentement, mais il reste encore du travail à faire. Pour bien des touristes, les éléphants sont l’apogée de leurs vacances. Cet enthousiasme vient surtout de leur ignorance de la cruauté que vivent ces éléphants. Dès qu’ils en prennent conscience, leur enthousiasme fond rapidement. »

Nous venons de lancer une nouvelle façon d’aider les éléphants qui souffrent pour divertir les touristes : prenez l’engagement Derrière le troupeau aujourd’hui, et ensemble, montrons à l’industrie combien nous sommes nombreux à ne plus tolérer la cruauté envers les éléphants dans le tourisme.

Prenez l’engagement en faveur du tourisme respectueux des éléphants

«Le tourisme peut être un moteur de changement. Nous sommes fiers de travailler avec Protection mondiale des animaux à inspirer le respect envers les éléphants en Asie du Sud.»

Faites passer le mot: