Comment reconnaitre un site respectueux des éléphants

06 avril 2019

Durant vos prochaines vacances, ne vous faites pas arnaquer!

Il y a tant à faire en voyage! Voir des animaux en fait partie? Attention : les sites où vous pouvez laver, monter ou toucher des animaux sauvages, les prendre en selfie ou les voir en spectacle risquent fort de traiter ces animaux avec cruauté. Il n’est pas normal pour un animal sauvage de vous laisser l’approcher; c’est signe qu’il vit dans la misère de l’industrie du tourisme.

Avant qu’un éléphant n’accepte de faire monter des humains sur son dos, il faut le soumettre à un dressage horriblement brutal pour le « casser ». Ce processus implique la contrainte physique, la douleur intense et la carence en nourriture et en eau.

Et cette cruauté ne finit pas après le dressage. Quand l’éléphant n’est pas avec les touristes, il passe la plupart de son temps enchainé, incapable de socialiser. C’est extrêmement néfaste sur le plan physique et psychologique. Quand un touriste monte sur un éléphant, il voit un animal paisible, mais la triste réalité c'est qu’il a l’esprit «cassé».

On sait que la plupart des touristes ne comprennent pas la cruauté infligée aux éléphants, car elle est difficile à détecter. Si certains sites se présentent comme des sanctuaires, ne vous laissez pas arnaquer!

En cherchant un site faunique pour vos vacances, pensez TICS :

Travail – l’animal est-il forcé de travailler pour l’industrie du tourisme?

Les vrais sanctuaires n’offrent pas de tours, d’amusements, de spectacles ni d’autres formes d’interaction malsaine avec les éléphants.

Interaction – peut-on toucher l’animal, le monter, le laver ou en faire un selfie?

L’éléphant est un animal sauvage. Avant de pouvoir interagir avec nous de façon sécuritaire, il doit être dressé. Les sites respectueux, qui ont le bien-être de l’éléphant à cœur, ne permettront jamais d’interaction directe avec un éléphant. S’ils permettent un contact minimum, ils ont recours au renforcement positif pour contrôler leurs éléphants, si possible, et s’assurent que les touristes, les employés et les animaux sont en sécurité.

Conditions de vie – l’animal a-t-il d’assez d’espace et de liberté pour vivre selon sa nature?

Les sites qui ont le bien-être des animaux à cœur chercheront à leur offrir un environnement sauvage ou semi-sauvage où ils peuvent vivre jour et nuit. C’est primordial pour qu’ils puissent interagir socialement, se regrouper, bouger librement et chercher leur nourriture.

Spectacles – l’animal fait-il des spectacles pour vous divertir?

Pour un éléphant, danser, s’agenouiller ou imiter les gestes des humains n’est pas un comportement naturel. Tout éléphant en spectacle ou qui promène des touristes sur son dos a subi un dressage très traumatisant.

Image : Éléphant au Boon Lott Elephant Sanctuary (BLES), un site à haut niveau de bien-être, en Thaïlande.

Recherchez les activités qui vous permettent seulement de voir les animaux agir normalement, selon leur nature sauvage. Visitez les sanctuaires d'observation; partez en safari ou en randonnée. Vous aiderez encore la population locale à tirer un revenu vital et durable du tourisme faunique. Et en ne soutenant pas la cruauté, vous contribuerez à bâtir un avenir meilleur pour ces animaux. Avec un peu de recherche, vous trouverez de telles expériences et profiterez d’incroyables rencontres avec de vrais animaux sauvages.

Ce que vous pouvez faire

Engagez-vous aujourd’hui à devenir un voyageur respectueux des animaux et à mettre fin au cycle de la cruauté.

Catégories: 

Faites passer le mot: