Admirez à distance : un site thaïlandais entame sa transition éthique envers les éléphants

29 mai 2018

Happy Elephant Care Valley, à Chiang Mai, en Thaïlande, entame son parcours pour devenir un site réellement respectueux des éléphants. Avec les voyagistes les plus influents du monde, nous veillons à faire progresser cette transition.

La transition a pour but de mettre fin à toute interaction touriste-éléphant au site, pour répondre à la demande croissante d’activités respectueuses des éléphants.

La transformation du site est le fruit d’une initiative de notre coalition de grands voyagistes, dont TUI Group, The Travel Corporation (TTC), Intrepid Group, EXO Travel, G Adventures, Thomas Cook Group et d’autres.

Avant la transition, le touriste pouvait nourrir et toucher les éléphants, et interagir avec eux. Ces derniers étaient enchainés la nuit et gardés en enclos le jour. Ils marchaient ou nageaient à heure fixe pour amuser les touristes. Aujourd’hui, les propriétaires et les cornacs veulent améliorer leurs conditions de vie, et nous les aidons à éliminer les interactions humaines et à rendre aux éléphants leur comportement naturel.

Adieu crochets de dressage

Si on peut apprivoiser l’éléphant, jamais on en fera un animal domestique. Les sites qui permettent l’interaction touriste-éléphant ont recours à des méthodes cruelles comme l’usage de crochets pour terrifier et dominer l’animal.

Or, pas besoin de crochet dans un site respectueux : les touristes y observent les éléphants de loin.

Découverte du bonheur

Jusque récemment, le site permettait aux touristes de monter sur les éléphants. Puis, la coalition de l‘industrie touristique est venue présenter une étude de cas démontrant l’augmentation du nombre de touristes respectueux des éléphants. Happy Elephant Care Valley a donc décidé de mettre également fin aux bains et repas à heure fixe.

Avec cette transition, les éléphants pourront agir comme dans la nature, explorer librement la vallée, brouter et se baigner dans les rivières à une distance sécuritaire des touristes.

Jokia, 31 ans (à droite), avec Pangao, sa fille de deux ans, née en captivité (à gauche). La transition à la Happy Elephant Care Valley transformera leur vie. Nous veillerons dorénavant à ce qu’aucun petit ne naisse en captivité.

Le nouveau site transformé devrait ouvrir au début de 2019.

Changement de mentalité

De nombreux sites en Thaïlande offrent encore des tours d’éléphant. Or, si vous pouvez monter sur un éléphant, c’est qu’un dressage cruel et intensif l’a rendu assez soumis pour qu’il accepte de vous prendre sur son dos.

Une étude mondiale menée par Kantar en 2017 démontre que le nombre de gens pour qui les tours d’éléphants sont acceptables a chuté de 53% à 44% (9%) en trois ans. Il révèle aussi que le tourisme respectueux des éléphants est à la hausse et que 80% des touristes préfèrent voir les éléphants dans leur habitat naturel.

Josey Kitson, notre directrice générale, explique : « Avec l’appui des grands voyagistes du monde, nous pouvons prouver que les sites où les éléphants n’ont pas à interagir avec les touristes sont à la fois éthiques et rentables pour les propriétaires.

« La transition de la Happy Elephant Care Valley est un immense pas en avant, pour les éléphants comme pour les touristes. Elle offrira au nombre croissant de touristes respectueux des éléphants l’expérience positive qu’ils recherchent auprès de troupeaux vivant librement, à l’état naturel. »

Sachez éviter les sites cruels envers la faune pendant vos vacances.

Avec cette transition, les éléphants pourront agir comme dans la nature, explorer librement la vallée, brouter et se baigner dans les rivières à une distance sécuritaire des touristes.
Catégories: 

Faites passer le mot: