Notre partenaire réhabilite et libère ses deux premiers phoques communs

Cette histoire commence le moment où ces deux bébés phoques blessés ont été repêchés sur les côtes du Maine.

Orchard, un phoque mâle, pesait à peine 8 kg quand on l’a trouvé. Il avait le corps couvert de lésions et une nageoire arrière cassée. Higgins, une petite femelle, ne pesait que 12,7 kg et avait une grave infection à un œil, qui a fini par devenir aveugle.

On les a transportés d’urgence à un centre de triage, le premier du genre sur la Côte Est.

Grâce à cet hôpital, notre partenaire Marine Mammals of Maine (MMoMe) stabilise et traite les phoques blessés avant de les transporter vers des centres de réhabilitation à long terme.

Le personnel et les bénévoles du MMoMe ont passé trois mois à s’occuper, jour et nuit, des deux bébés phoques. Ils ont eu le temps d’apprendre à bien les connaitre.

Orchard est tout le contraire. Très timide, il ne jouait pas beaucoup avec les jouets, mais adorait nager et passait son temps à plonger au fond de son bassin. Chaque fois qu’on approchait du bassin, il sortait la tête de l’eau et fixait la personne du regard jusqu’à ce qu’elle parte.

La jeune Higgins a beaucoup de caractère; elle est fougueuse et curieuse. Elle adorait les jouets qu’on lui avait donnés; on la voyait constamment les frapper et les lancer.

Le centre de triage, mis en place grâce au soutien de supporteurs comme vous, a rendu possible la récupération de Higgins et Orchard, en leur donnant une nouvelle chance.

Voulez-vous voir le moment où Higgins et Orchard retournent chez eux aidés par MMoME à Head Beach en Phippsburg, Maine :

(vidéo en anglais)

« Nous sommes ravis d’avoir assisté au moment historique où ces deux phoques communs étaient relâchés dans la mer », explique Elizabeth Hogan, notre directrice des campagnes Océans et Faune aux États-Unis.

« Le MMoMe est un vrai modèle de ce que peut accomplir un centre de sauvetage côtier pour la faune marine. Ses experts sont aux premières lignes et sauvent des centaines d’animaux marins chaque année sur 3900 kilomètres de littoral. Les services qu’ils offrent sont cruciaux pour les animaux qui ont besoin de soins d’urgence. »

Dans le cadre de notre campagne Changements en profondeur, en alliance avec des organismes locaux, nationaux et internationaux, ainsi que l’industrie de la pêche, nous avons créé l’Initiative mondiale contre la pêche fantôme (Global Ghost Gear Initiative), pour récupérer les engins de pêche et les débris marins à la dérive responsables de la pêche fantôme dans les océans, et élaborer des solutions pour rendre les océans plus sains et sécuritaires pour la faune marine.

Notre partenariat avec le centre de triage du MMoMe sert également à la recherche et la cueillette de données sur les causes spécifiques et les espèces victimes de la pêche fantôme.

Lisez plus d’histoires comme celle-ci

Joignez notre campagne pour la Journée mondiale de l’océan cette année 2019, votre don sera doublé!

Profitez-vous du jumelage de dons et fêtez avec nous la Journée mondiale de l’océan pour que les générations futures puissent célébrer les océans et ses animaux autant ou plus que nous aujourd’hui.

Faites votre don

*Les dons pour notre campagne de la Journée mondiale de l'océan seront jumelés dollar par dollar jusqu'à 30 000 $ jusqu'au 30 juin, à minuit HNE.

Faites passer le mot: