Le problème

En Asie, à peu près 20,000 ours sont capturés pour leur bile, dont elle est extraite avec des méthodes cruelles et douloureuses, puis vendue ensuite comme médecine traditionnelle. Ces ours souffrent, dans des conditions insalubres et souvent dans des cages de la taille d’une cabine téléphonique.

Pourtant, cette industrie est totalement inutile, car il existe un large éventail d’alternatives synthétiques ou à base de plantes, disponibles et peu coûteuses.

Nos travaux en cours

  • En partenariat avec les gouvernements, les instances mondiales, les organisations locales et les personnes impliquées, nous voulons mettre fin à l’exploitation des ours et créer un changement durable.
  • Promouvoir de meilleures conditions pour les ours en captivité et veiller à mettre fin à l'industrie de la bile d'ours, une fois pour toutes.
  • Faire évoluer les lois et les politiques; leur surveillance et leur application, pour assurer la liberté de movement et un environnement plus sain pour les ours captifs et les protéger contre l’exploitation et l’extraction de la bile.
  • Sensibiliser le public aux alternatives à la bile d’ours, il y a des produits à base de plantes ou synthétiques, qui sont efficaces, disponibles et bon marché.
  • Collaborer avec les organisations locales, pour inciter les gouvernements à respecter leurs engagements internationaux sur la protection des ours et des animaux sauvages.

Aidez-nous

Appuyez notre travail pour mettre fin à l'industrie de la bile d'ours

Avec votre appui, nous pouvons mettre fin à la vie de souffrance et de détresse que subissent les ours captifs dans le commerce de la bile.

Faites un don

Transformons le monde ensemble — Dernières nouvelles et blogs

Après 13 ans à souffrir en captivité, cinq ours noirs d’Asie ont été libérés de l’horrible torture des fermes de bile.

La fin approche pour l’industrie de la bile d’ours au pays, un produit qui implique l’extraction douloureuse de la bile des ours aux fins de la médecine traditionnelle

L’exploitation de la bile d’ours, un produit aux propriétés médicinales douteuses, est l’une des formes d’élevage les plus cruelles au monde.

Les pays où l’on garde des ours en cage pour les vertus médicales de leur bile doivent suivre ce bel exemple et mettre fin à l’élevage des ours en captivité

Ensemble, nous pouvons produire un changement durable et éviter aux ours l’intense douleur et la détresse psychologique qu’ils subissent dans le commerce de la bile.

Faites un don

Faites passer le mot: