Campagne Changements en profondeur: pour lutter contre la pêche fantôme

Crise de la pêche fantôme

Les filets, les lignes et les pièges perdus, jetés ou abandonnés dans nos océans sont l’une des pires menaces pour la faune marine. Chaque année, 640 000 tonnes d’engins sont abandonnées dans nos océans.

Chaque année, ils blessent, mutilent et tuent plus de 136 000 baleines, dauphins, phoques, requins, tortues et d’oiseaux de mer.

Notre campagne Changements en profondeur vise donc à réduire l’énorme souffrance que cause la pêche fantôme.

Des solutions

En impliquant les gouvernements, les industries et les organismes de pêche, nous pouvons protéger la vie marine et envisager un avenir sans la menace de la pêche fantôme.

  • En impliquant nos partenaires en vue d’éviter l’abandon des engins de pêche.
  • En appuyant de nouvelles façons de retirer de l’océan les engins perdus.
  • En contribuant à reproduire à l’échelle mondiale les opérations de sauvetage qui ont réussi localement.

Une initiative mondiale contre la pêche fantôme : la Global Gost Gear Initiative

La Global Ghost Gear Initiative (GGGI), que nous avons fondée en 2015, est une alliance d’ONG, de chercheurs et d’acteurs de l’industrie de la pêche qui vise à réduire la quantité d’engins abandonnés dans nos océans.

Pour en savoir plus sur la Global Ghost Gear Initiative et les solutions qu'elle permet de mettre en œuvre (en anglais seulement).

Deuxième vie pour les vieux filets

Il est difficile d’imaginer les milliers d’animaux – baleines, dauphins, tortues, oiseaux – qui s’empêtrent et meurent dans les engins de pêche à la dérive chaque année. C’est l’une des raisons pourquoi Joel Baziuk, superviseur des opérations à l'Administration portuaire de Steveston, en Colombie-Britannique, a créé en partenariat avec Aquafil et Interface inc. un programme de recyclage de vieux filets en carreaux de tapis et autres produits. Découvrez le programme de Joel sur le recyclage de filets.

Pêche fantôme : les chiffres

640,000 tonnes d’engins rejetés annuellement = 90 000 autobus à deux étages. 
136 000 phoques, otaries et grandes baleines tués annuellement 
300,000 débris trouvés par km2 dans l’océan 
125 tonnes de poissons pêchés = 1 tonne d’engins abandonnés

Passez à l’action pour protéger la faune marine de la pêche fantôme

Pour nous, les océans et les animaux qu’ils abritent doivent être protégés. Et les grandes pêcheries doivent faire partie de la solution.

Certaines entreprises font déjà leur part pour aider la faune marine, et maintenant, nous voulons que d’autres passent aussi à l’action.

Signez notre pétition et prouvez à l’industrie que nous, les Canadiens, voulons protéger notre précieuse faune marine.

Passez à l’action

Faites passer le mot: