Vous aimez voir la faune pendant vos voyages? Vous n’êtes pas seul!

Mais, savez-vous que partout au monde, les animaux sauvages passent leur vie à souffrir pour amuser les touristes?

Des animaux souffrent chaque jour pour nous divertir

Plus de 500 000 animaux dans le monde sont arrachés à leur habitat naturel, au nom du divertissement et du profit, et vivent en captivité forcée, dans la violence physique et psychologique.

Hélas, nombreux sont touristes qui adorent les animaux, mais qui contribuent à leur souffrance sans le savoir, parce que cette souffrance est invisible. 

Les tours d’éléphant, la marche avec les lions ou la nage avec les dauphins sont pour la plupart des façons amusantes d’interagir avec les animaux sauvages pendant les vacances. Mais en réalité, ces activités sont profondément souffrantes pour les animaux.

Découvrez les activités les plus cruelles envers la faune et pourquoi elles doivent cesser >

On fait subir aux animaux comme les singes, les tigres ou les éléphants un entrainement cruel. On les force ensuite à faire des trucs contre nature, comme prendre des touristes sur leur dos, se donner en spectacle ou se laisser approcher par les foules pour des photos.

Élevons la voix pour les animaux sauvages

Qu’il s’agisse de poser en photo avec des animaux sauvages, d’assister à un spectacle où ils sont forcés de performer, ou de participer à des activités où l’on peut monter sur leur dos, la demande croissante en activités touristiques force de plus en plus d’animaux à souffrir pour nous divertir.

Ensemble, nous pouvons mettre fin à leur souffrance au nom du tourisme, une fois pour toutes.

En voyage, engagez-vous à faire du tourisme éthique envers les animaux. Vous pouvez les protéger en réduisant la demande en activités impliquant des animaux sauvages dans les pays où vous voyagez.

Pour vous remercier de prendre notre engagement, nous vous enverrons un lien où télécharger notre guide-vacances de l’ami des animaux, en format de poche.

Transformons le monde ensemble

Une pétition ne prend que quelques secondes à signer et peut avoir une puissance énorme.

En 2016, plus de 558 000 supporteurs ont signé notre pétition demandant à TripAdvisor de ne plus vendre de forfaits dans les sites cruels envers la faune. Et ils nous ont écoutés.

Grâce à des gens comme vous, TripAdvisor ne vendra plus de forfaits pour certaines des activités les plus cruelles, et leur site Web hébergera un nouveau portail éducatif pour sensibiliser des millions de touristes aux cruautés imposées aux animaux sauvages qui servent d’accessoires au divertissement.

En 2017, nous avons lancé la campagne Code du selfie de voyage, et avons réussi à convaincre Instagram d’éduquer ses utilisateurs sur la cruauté invisible qu’ils encouragent quand ils affichent et partagent des photos d’animaux sauvages.

Vous avez été plus de 250 000 à signer notre Code du selfie de voyage. Et grâce à votre formidable appui, Instagram a lancé une nouvelle page de mise en garde pour éduquer ses utilisateurs sur l’impact nuisible de ces photos sur la faune sauvage.

Grande nouvelle! Un ancien camp d’éléphant deviendra graduellement un site de tourisme éthique envers les éléphants.

Grâce au soutien des plus grands voyagistes du monde, nous avons prouvé que les sites respectueux des éléphants, sans interaction forcée ni dangereuse avec la faune sauvage, sont rentables sur les plans éthique et financier.

Notre campagne pour mettre fin à la maltraitance des éléphants dans l'industrie du tourisme a obtenu l'appui de plus de 200 voyagistes, qui se sont engagés à cesser de vendre des tours et des spectacles d'éléphants.

Découvrez les pionniers de cette nouvelle industrie et ce qu’ils font pour mettre fin à la cruauté envers la faune dans le tourisme.

Les voyageurs changent d’attitude à l'égard du tourisme faunique

  • 84% des Canadiens croient que la place des animaux sauvages est dans la nature, où ils peuvent vivre selon leur nature.
  • 81% des Canadiens préfèrent voir des animaux dans leur environnement naturel.
  • 75% des Canadiens croient qu’on ne devrait jamais tirer profit de l’élevage d’animaux sauvages si cela les fait souffrir.

Cette étude a été commandée par Protection mondiale des animaux et réalisée par KANTAR PUBLIC, lors d’un sondage omnibus de TNS, mené du 21 au 26 août 2014 et du 12 au 16 janvier 2017 auprès d’un échantillon de 12 381 répondants répartis dans 12 pays. Au total, 1050 Canadiens y ont répondu. Les données ont été pondérées pour être analysées selon l'âge, le sexe et la région du pays.

Passer à l'action

En voyage, engagez-vous à faire du tourisme éthique envers les animaux. Vous pouvez les protéger en réduisant la demande en activités impliquant des animaux sauvages dans les pays où vous voyagez.

Prenez l’engagement

Faites passer le mot: